L’Evaluation des risques professionnels

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Dans chaque métier, dans chaque entreprise, il existe des risques professionnels pouvant entrainer une baisse de productivité, des accidents du travail ou des maladies professionnelles.
Si les troubles musculo-squelettiques sont depuis quelques années le premier facteur d’arrêt de travail de plus de 3 jours, notons que juste derrière arrivent des affection psycho-sociales comme le stress, la dépression ou encore l’anxiété.

La mise en place au début des années 2000 du document unique d’évaluation des risques a contribué à la baisse des accidents du travail, mais le travail a aussi fortement changé au fil des décennies, plus d’ordinateur, plus de téléphone, plus d’employés de bureau … les troubles ont donc aussi évolués et tous ne sont pas efficacement perçus par les dirigeants d’entreprises.

L’élaboration du DUER et sa mise à jour annuelle est une étape très importante de la vie d’une entreprise, malheureusement trop souvent négligée. Et pourtant un management intelligent de la prévention des risques professionnels entraine sans aucun doute possible, une meilleure qualité de travail et donc une augmentation de la productivité au sein de l’entreprise.

Les dirigeants d’entreprises doivent aujourd’hui arrêter de faire le minimum, de griffonner mécaniquement sur un tableau excel ce qu’ils estiment être des risques. Il est fondamental que ces derniers se dotent aujourd’hui d’outils logiciels efficaces leur permettant non seulement d’évaluer les risques, d’établir le DUER mais surtout qui leur permettent de mener une véritable politique de prévention qui ne fera que se répercuter sur leur chiffre d’affaire.

Si vous désirez en savoir plus sur le sujet voici quelques articles qui vous aideront hgrandement dans votre compréhension et vous apporteront certainement quelques clés :

N’hésitez pas à faire vos retours d’expérience et vos retours de lecture.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »